Entreprenariat

6 conseils pour pitcher comme une professionnelle !


Etes-vous du genre à regarder vos pieds quand vous parlez ? à surcharger vos slides de textes et de puces ? ou à lancer des dizaine de blagues à votre auditoire ? Qui que vous soyez, voici 6 conseils faciles à suivre pour faire un pitch du tonnerre !


6 conseils pour pitcher comme une professionnelle !
Le vieil adage qui nous rappelle que "l'important n'est pas ce que l'on dit, mais comment on le dit" est encore bien vrai, et tout particulièrement lorsqu'il s'agit de présenter votre travail, et pour les entrepreneurs, de "pitcher" votre projet.

Une mauvaise présentation peut rendre le plus intéressant des messages terne et sans vie, mais l'inverse est aussi vrai. Même le plus sec des points techniques peut devenir une pépite si les présentateurs savent le rendre pertinent aux yeux de leurs potentiels clients et savent maintenir leur intérêt par une diversité de styles, de voix, de gestes, de supports visuels etc...
 
Que vous deviez pitcher à des investisseurs potentiels, postuler à un emploi, faire des relations publiques, ou faire une présentation au travail, vous devez apparaître comme un expert aux yeux de votre public. 
 
Alors pour vous aider, voici 6 conseils simples à suivre pour améliorer vos compétences de présentation.
 

1) QU'ATTENDEZ-VOUS DE VOTRE PRESENTATION ? 

La plupart des gens commencent leur présentation en se demandant « qu’est-ce que je veux leur dire ? ». Mais mieux vaut se demander « qu’est-ce que je veux obtenir à la fin de cette présentation ? ». Et tout votre discours doit s’articuler autour de cette question. 

2) COMMENCEZ PAR CAPTER L'ATTENTION DE VOTRE PUBLIC

Phrase d’accroche, « Elevator pitch », 30 secondes pour LA petite histoire qui dit ce que vous faites et pourquoi votre public doit vous écouter. Et c'est dès le début qu'il faut le faire.  Mais trop souvent, nous la laissons pour la fin, alors que la majorité de l'auditoire a déjà relâché toute son attention.  
 
Alors surtout, n’attendez pas trop longtemps avant d’en arriver au cœur de votre idée. Captez l’attention de votre public dès le début. 

3) RACONTEZ UNE HISTOIRE

Lorsque vous pitchez à des investisseurs, que vous vendez un produit à des clients  ou que tout simplement, vous expliquez votre projet d’entreprise à un interlocuteur, ne tombez pas dans le piège d’expliquer de manière trop lourde l’idée et les détails techniques de votre travail. 
 
Voici donc une technique redoutable : pour communiquer sur votre projet et pour mettre en avant son caractère unique, choisissez de raconter une histoire.
 
Car se souvenir d’une histoire est souvent bien plus facile que de se souvenir de détails techniques ou autres. Cela vous aidera aussi à créer un véritable lien avec votre public. 
6 conseils pour pitcher comme une professionnelle !

Alors comment faire pour mettre au point votre histoire ?
 
Ayez un point de départ solide pour mettre au point votre histoire – Si vous commencez sans connaître les principaux points que vous souhaitez faire ressortir, il sera compliqué de construire le fil conducteur qui les animera. 
 
Ayez des chiffres clefs à l’appui- Vous vous en doutez, vous ne pouvez pas seulement raconter une histoire. C’est le côté théâtral. Vous avez besoin de faits et de chiffres pour appuyer ce que vous dites.
 
Restez humain -  Bien trop de présentations, de discours, de conférences sont froids. Alors soyez authentiques. Restez humain. Les gens aiment travailler avec des gens qu’ils aiment.
 
Faites de votre public l’acteur principal de votre histoire – Pour maintenir l’intérêt des membres de votre public, l’histoire doit parler d’eux, et pas de vous. Donc renseignez vous bien sur l’identité de ceux qui vous écoutent préalablement. Et adaptez votre discours.
 
Construisez une intrigue intelligente – Le mieux est de faire ressortir les objectifs et les obstacles que vous saurez surmonter. Lorsqu’on présente son projet d’entreprise, il faut que votre auditoire veuille participer à l’action. Et à la fin de la présentation, il doit savoir lui-même quoi faire avec votre projet, qui en quelque sorte, est déjà devenu le sien, en tant que client. 

4) PLUS C'EST COURT, MIEUX C'EST

La plupart des présentations sont faites via Power Point. Ok, mais rappelez vous que plus c’est court, mieux c’est.
 
Nous avons tous connu la présentation Power Point interminable, dont les slides sont tous plus lourds les uns que les autres, pleins de texte, de puces, d’illustrations et d’effets. Une très bonne présentation ne doit montrer que les points essentiels. Et 10 slides sont largement suffisants.  
 
N’ayez pas peur de passer du temps sur un seul et unique slide, ou de créer un slide avec une seule illustration et rien d’autre. Cela permettra à votre public d’assimiler l’information. Et de la retenir.
 
Et lorsque vous mettrez un point final à votre présentation, gardez à l’esprit que les transitions ou toute autre animation sont autant de manières de polluer votre message. Alors essayez un maximum de les éviter, et conserver une harmonie de couleurs et de polices. Concentrez-vous sur les messages ! 

5) N'ABUSEZ PAS DE GADGETS

La clef, c’est la simplicité ! Eviter toute chose trop compliquée lorsque vous présentez votre projet. Restez simples. Votre public doit être convaincu que vous savez de quoi vous parlez, sans se perdre dans du jargon, des acronymes, ou détails industriels trop compliqués pour un non initié.
 
Et attention avec l’humour.  Mieux vaut être sûr de soi avant de lancer une bonne blague pendant une présentation ! Il n’y a rien de pire qu’un long silence après un petit moment d’humour…qui ne passe pas. 

6 conseils pour pitcher comme une professionnelle !
6) ENTRAÎNEZ-VOUS, ENTRAÎNEZ-VOUS, ENTRAÎNEZ-VOUS

Il est rare d’être naturellement un bon présentateur. On peut apprendre à dominer sa peur, à poser sa voix, à se déplacer pendant son discours etc... Mais pour cela il faut s’entraîner ! Entraînez-vous face à votre miroir. Entraînez-vous face aux membres de votre équipe. Entraînez-vous face à des gens qui ne connaissent rien de votre présentation. Il faut vous entraîner au point que cela devienne automatique, au point de connaître votre histoire sur le bout des doigts, pour pouvoir ensuite à souhait la décomposer et la reconstruire sans vous perdre, et naturellement.
 
Les experts disent qu’il faudrait consacrer autant de temps à vous entraîner à l’oral que de temps passé à écrire votre présentation.

Et oui, « pitcher », c’est difficile, que ce soit sur une scène, pendant un comité de direction, lors d’un conference-call ou finalement, où que ce soit où il vous faudra le faire. La plupart d’entre nous ne sont pas des orateurs nés. Cela prend du temps et cela demande beaucoup d’efforts et d’entraînement. Mais chacun peut s’améliorer, même les plus timides.
 
Et vous ? Avez-vous des conseils à partager ? Comment faites-vous lorsque vous devez faire une présentation ? N’hésitez pas à partager votre expérience !
Publié le 7 Octobre 2014






Nouveau commentaire :
Twitter

Revue de Web | On parle de nous | Progression de carrière | Mère au travail | Réseau, Mentoring et Sponsoring | Interviews | Gender gap | Entreprenariat | Le Réseau | Découvrez le WebMentoring | Les Mentors de Woto | Prochain WebMentoring ! | Archives WebMentoring | Faites-vous coacher | A propos | Qui peut s'inscrire ? | L'offre Women Tomorrow | À la Une du WebMagazine | Le blog de WoTo | Newsletter membres | Newsletter Mentors | Solutions | Séances de WebMentoring | Webmentoring Live ! | Conseils Mode - Beauté | Je m'inscris ! | Etudiantes | Entreprises partenaires | Comprendre le Gender gap et l'impact des stéréotypes sur votre carrière


Partager ce site
Facebook
Derniers tweets
WMaker Blog | Modification of VAT Rules on Electronic Services: You've probably heard about it already:... | #cms http://t.co/uaBkX1veA6
Vendredi 19 Décembre - 10:46